webmastermoteur

1 ère étape : retirer le moteur
Photo 1
Pas simple pour un moteur boite de 200 Kg
Retirer les 4 carbus (çà c'est de l'admission), les flexibles de freins et boite hydrauliques, les câblages accélérateur starter...et électriques, la calandre, les fixations moteur..... et j'me rappelle pas de tout
Posé au sol, le moteur se tire sous la voiture en soulevant cette dernière : super pour les muscles !

2 éme étape : démontage du moteur
Retirer les derniers "accessoires" : l'alternateur ....
Nettoyage complet du moteur boite au "White Spirit" : rien de mieux que de travailler sur un moteur (presque) propre.

et zou : 2 déculassages, et on démonte en plus tout le système de freinage .... disques, étriers

3 ème étape : Préparation Culasse"s"
Surfaçage : avec un papier de verre très fin pour retirer la calamine et rendre la culasse parfaitement plane et propre.

On retire les soupapes avec un lève-soupapes. Chose qui m'a posé beaucoup de difficultés du fait du dangers au cas où le ressort déciderait de me sauter à la figure !
On raccourci les guides de soupapes pour qu'ils n'encombrent pas les conduits. Le but est de laisser le maximum d'air passer entre le carbu et les soupapes sans perturbations. Le raccourcissement s'effectue avec une "carotte" au bout de la perceuse et d'une finition au papier de verre grâce à la "Dremel".



On élargie les conduits, On polie toujours les même conduits. C'est toujours grâce à la "Dremel", outil magique qui grâce à son flexible permet de suivre les conduits et d'aller presque partout. Plusieurs embouts sont disponibles : les "carottes" en pierre ponce, les rouleaux en papier de verre, et la roulette cartonnée pour la finition en polissage brillant.
Grâce aux conduits super lissent et libérés de tous obstacles, j'ai gagné un bon nombre de chevaux et de couple !

4 ème étape : polissage des soupapes
Perceuse pincée dans un étau, on glisse la soupape dans le mandrin.

On bloque la perceuse à fond
Avec un gros papier de verre on élimine la calamine en "croûte"
Puis avec du plus fin on fini au polissage
le résultat : on se voit dedans

Pour une étanchéité parfaite on effectuera un rodage de soupape avec de la patte.

Et Zou, la préparation moteur est maintenant achevée.


Une bonne partie reste à faire avec le remontage complet de l'ensemble, et dans l'ordre s'il vous plait !
Repose des soupapes, des ressorts des caches culbuteurs des joints de culasses...
Repose du systeme de freinage
Calage de la distri, pose de l'allumeur
Repose du bloc moteur complet, de la carburation et purge du freinage.
1 er coup de démarrage, synchronisation de l'ensemble .................un p'tit tour !!!

Le pire c'est que çà marche.