untitled

Préparation du vilebrequin


Travaux en cours de réalisation.....

La préparation du vilebrequin demande également une précision extrême. Je conseil la modération !

Si vous ne vous sentez pas « à l’aise », l’idéal reste de ne pas y toucher ! Il y a d’avantage à gagner sur le volant moteur et avec moins de « risque »……

L’idéal est de trouver un bon vilo léger avec de bonnes portées. Pour le XU Peugeot en 16S par exemple vous pouvez prendre le vilo du 1.9 il fait déjà 2kg de moins sur la balance. La différence : ce sont les masselottes aux nombres de 8 sur le 16s et de 4 sur le 8S. Moins bien équilibré par le fait vous userez d avantage de coussinets (mais en compet on s en tape pas vrai !)


J’ai fait cette manip et j ai également cassé les angles pour améliorer le barbotage (même si normalement il ne baigne pas !) avec derrière un bon polissage pour qu’il ne stocke pas trop d huile.

Contrairement à la photo, il faut : protéger les portées contre la poussière et limaille. Dans tous les cas un nettoyage par bain et soufflette est impératif pour retirer toutes impuretés qui pourraient se loger dans les trous (passage d’huile) sinon c’est un jeu de coussinets à la poubelle au bout de 100 km !

Ne pas oublier que l’équilibrage est après obligatoire. Profitez en également pour préparer votre volant moteur, et faisant équilibrer les 2 simultanément vous gagnerez du temps et de l’argent.

Vous trouverez en dessous les photos du vilo de 16s avec celui du 8S préparé.

 

Vous verrez les montés en régimes seront plus ………….. Virulentes !