untitled

Préparation culasse de MI16

Il s'agit d'une préparation dans le cadre de la pose de pipes d'admission spécifiques. Les pipes d'origines sont en diamètre 40, il n'y a donc pas grand chose à faire sur la culasse.

Dans mon cas, l'ensemble culasse va être complétée d'arbres à cames groupe A type hydro et de carbus weber 45. L'échappement du 309 16s va rester d'origine car très performant.


Tout d'abord j'ai récupéré une culasse sur un MI16 "mort" (dont les bielles et les pistons avaient claqués).


Démontage des éléments périphériques : AAC, poussoirs, allumages, injecteurs, pipes....................

Démontage des soupapes


Grâce à une culasse "modèle" j'ai pu voir les limites des agrandissements et des astuces :

Guides de soupapes raccourcis

Conduits d'échappement "siamoisés"

Trous de vidage du surplus d'huile au niveau des soupapes d'échappement (ce qui évite en partie les déjaugeages à 8000 trs !)

Et pour éviter les déjaugeages dans les longs gauches ! :
Le but est de rajouter un ou deux piquage(s) coté l'échappement pour faire 1 ou 2 descentes d'huiles supplémentaires. Le piquage le plus important est celui coté distribution. L'idéal reste de passer en rigide le long de l'échappement puis en souple jusqu'au carter d'huile.
Ci-dessous le plan pour le piquage de la culasse, sachant que j’ai opéré un perçage de diamètre 15 (foret HSS de chez Leroy Merlin = 23€) coté distribution essentiellement, attention derrière il y a les ressorts de soupapes !

L’ensemble de « plomberie » est composé de :
- 2x mamelon 12x17
- 2x raccord droit diamètre 14 en 12x17
- divers coudes en diamètre 14
- Tube de cuivre diamètre 14
- durite diamètre intérieur 14 capable de supporter de l’huile «chaude »
- un ensemble de soudure bi-gaz.

Les mamelons sont emmanchés à force en chauffant la culasse et refroidissant au maximum les mamelons.
Je conseil l’entourage de soudure à froid sous forme de bâtonnets pour rigidifier l’ensemble et éviter les fuites.


Grattage et meulage ..... c'est parti............

Voici le résultat après de nombreuses heures de grattage/polissage :


C'est le tour des soupapes :

Classement dans des sacs à congélation pour ne rien mélanger :

Première étape de la préparation à la toile émeri

Finition avec le Belgom alu.

Le résultat est des plus brillant !